Visitez Musica Ludi, le successeur de Squaremusic !
Masaharu Iwata - SQUAREMUSIC - v8


 - Actualité
 - Archives
   Sur lui
 - Biographie
 - Photographies
 - Discographie
 - Liste des projets
 - Interviews
   Sur sa musique
 - Critiques
 - Paroles
 - Avis de la presse
 - Paroles de fans
 - Livre d'or
 - Forum
 - Chat
 - Liens
 - Equipe
 - Utilisation
   Square Enix
 - Takahito Eguchi
 - Shiro Hamaguchi
 - Masashi Hamauzu
 - Kenji Ito
 - Hiroki Kikuta
 - Noriko Matsueda
 - Yasunori Mitsuda
 - Naoshi Mizuta
 - Junya Nakano
 - Hitoshi Sakimoto
 - Motoi Sakuraba
 - Tsuyoshi Sekito
 - Yôko Shimomura
 - Kumi Tanioka
 - Nobuo Uematsu
 - Autres...
   Konami
 - Norihiko Hibino
 - Miki Higashino
 - Michiru Yamane
 - Akira Yamaoka
   Mini-sites
 - Poem of Darkness
 - The Black Mages

 Mettre SQUAREMUSIC en page de démarrage Ajouter SQUAREMUSIC aux favoris Recommander SQUAREMUSIC à des amis

  Final Fantasy World

  Naïmoka : The Artworks' Sanctuary

  Poem of Darkness ~Danny Elfman~

  To Zanarkand - nobu uematsu fanlisting

  SquareSound




Concert Hyper Game Music et A.S.H.
Interview du site RPGFan

M. Iwata, merci de vous joindre à nous pour cette interview. Votre arrangement de "Turnover Horizon" figure sur le CD Extra Official Compilation dans le cadre du projet Hyper Game Music. Pourquoi avez-vous choisi cette piste en particulier pour le concert de 2007 ?

Je voulais choisir une piste entraînante venant d'un jeu de shoot pour que les gens remuent dans tous les sens sur la piste de danse. C'est pour ça que j'ai choisi ce morceau, qui était à l'origine sur la console 8 bit Famicom.

A vos débuts, vous avez travaillé sur beaucoup de shoots. Cet arrangement vous a-t-il rendu nostalgique de cette époque ?

Je me suis remémoré plein de choses. A cette époque, l'industrie du jeu vidéo s'épanouissait rapidement, et c'était gratifiant pour nous tous de sentir que nous participions à cet épanouissement. Comme j'étais moi-même un joueur, j'aimais écouter la musique.


Masaharu Iwata (au centre) et Hitoshi Sakimoto (à droite)

Quelles sont selon-vous les principales qualités de la musique des jeux de shoot ?

En fait, j'ai commencé ma carrière en travaillant sur des shoots. A cette époque, je jouais à beaucoup de shoots et de jeux de plateforme. Il y avait tellement de jeux de ce genre qu'il était facile de trouver des idées pour en créer d'autres. C'était donc facile de travailler dessus. La musique était là pour plonger le joueur encore plus dans l'univers du jeu.

Avez-vous participé à l'organisation de l'événement Hyper Game Music ?

Pas du tout. Comme je ne suis pas très bon dès lors qu'il s'agit de se produire en public, j'ai préféré participer en tant que DJ.

Qu'avez-vous pensé de cette expérience ?

C'était vraiment excellent. Pendant les autres interprétations, je me glissais dans le public pour en profiter également. Quand est venu mon tour, j'avais déjà la piste et tous les effets sonores pour l'accompagner sur mon ordinateur, et je l'ai interprétée à la manière d'un DJ. J'ai retravaillé la piste de l'album du concert pour qu'elle soit plus longue et donc qu'elle convienne mieux à une interprétation en public.

Votre travail sur des RPG tactiques tels que Tactics Ogre, Final Fantasy Tactics et Stella Deus est très connu dans le domaine. Quelle orientation avez-vous choisi pour Archaic Sealed Heat ?

Je ne pense pas avoir choisi d'approche radicalement nouvelle, mais je voulais que le son ait une qualité organique.

Les personnages du jeu sont signés Hideo Minaba et le producteur est Hironobu Sakaguchi. Quelle a été votre première impression au vu du projet et de l'orientation choisie par Mistwalker ?

Le projet était entreprenant. Ma première impression était que nous empruntions un chemin nouveau.

Maintenant que vous êtes habitué aux consoles dont le son est de qualité CD, revenir à la Nintendo DS était-il différent de ce qui se fait sur les consoles actuelles, ou plutôt proche de l'époque Super NES ?

Comme la variété des sons disponibles est restreinte, c'était un peu comme à l'époque des vieilles consoles.

A quel point le style et le scénario du jeu vous ont-ils inspiré ? Des pistes telles que "Green Woods", "Machinist Army" et "Mercenary of the Wind" évoquent directement les endroits du jeu.

Je dirais que le style et le scénario m'ont inspiré à un certain point. J'ai développé un certain nombre d'approches techniques, mais mon but premier était que la musique s'accorde bien à l'ambiance et qu'elle produise une expérience entraînante pour le joueur.

Vous êtes un membre fondateur du studio Basiscape, qui produit de nombreuses bandes sons. Vous travaillez avec une grande équipe au sein de laquelle il y a Hitoshi Sakimoto, Manabu Namiki, Mitsuhiro Kaneda, Noriyuki Kamikura et Kimihiro Abe. Quel était le but de la société à sa fondation en 2002 et en quoi a-t-il évolué depuis ?

Depuis le début, nous avons essayé de maintenir un esprit d'équipe et un but commun à tous. Chaque compositeur doit tirer le meilleur parti de son style, et notre espoir est qu'une fois dans le jeu, chaque piste convienne au mieux à ce qu'elle accompagne. C'est pour cela que le travail d'équipe est essentiel. Cela nous permet d'être complémentaires, d'exploiter chacune de nos forces.

Avez-vous quelque chose à dire aux joueurs étrangers qui écoutent votre musique ?

J'aimerais dire que c'est un véritable honneur de savoir que des gens aiment ma musique. Mon souhait est de continuer à participer à cette industrie et au plaisir de chacun.


Interview de Jérémie Kermarrec et Jeriaska. Traduite du japonais par Kaoru Bertrand.
Remerciements à Miki Ito. Images du concert Hyper Game Music reproduites avec l'accord de 5pb Records.


  
© 2001-2006 Squaremusic (précédemment Square & Musique)
Conditions d'utilisation - Contacts - Hébergé par FFWorld!